Les horaires du drive

Pour la reprise, nous avons prévu
des horaires élargis : 



Ces horaires sont provisoires. 
Nous les réajusterons si nécessaire. 

Partager "Horaires du drive " sur facebookPartager "Horaires du drive " sur twitterLien permanent

Bibliothèque

Bibliothèque François-Mitterrand

  • Horaires habituels

    • Mardi : 15h - 18h
    • Mercredi : 10h - 12h / 15h - 18h
    • Jeudi : 15h - 18h
    • Vendredi : 15h - 18h
    • Samedi : 10h - 12h30 / 15h - 17h

9 rue Jean Jaurès
38610 Gières

04.76.89.37.28

Fermetures annuelles
1er, 8 et 21 mai Du 1er au 15 août 2020 Le mercredi 11 novembre Du 25 décembre au 2 janvier 2020

Fermé. Réouverture Mardi à 15:00

Accès
Bus 15 (arrêt Place de la République) Bus 14 (arrêt Edelweiss) Tram B et C (arrêt Gare de Gières) Parking en face et derrière la bibliothèque

Ces jours qui disparaissent (Timothé Le Boucher)

note: 5À lire absolument Marianne - 22 avril 2020

Après un chute, la vie de Lubin prend un étrange tournant. C'est comme s'il perdait la mémoire, un jour sur deux… ou comme si une autre personne prenait petit à [...]

Conte bleu (Marguerite Yourcenar)

note: 3Conte bleu Robert - 11 avril 2020

Juvenilia de l'auteur. Un aperçu des débuts de l'académicienne. A lire pour garder un point de vue général de l'oeuvre

Marguerite Yourcenar (Achmy Halley)

note: 3Marguerite Yourcenar Robert - 11 avril 2020

Brève biographie pour les plus jeunes consacrée à la première femme élue à l'Académie française. On pardonnera certaines omissions et autres zones d'ombre mais le format de la collection est [...]

facile a lire

 
S'abonner à cette recherche dans une nouvelle fenêtre
Il y a 1 résultat dans le catalogue :
facile a lire
(0.02 secondes)
page 1

Documents

Type de document: livres
livres
Afficher "b.a. -ba la vie sans savoir lire"
Titre(s)
b.a. -ba la vie sans savoir lire
Auteur(s)
Bertrand Guillot
Editeur(s)
Rue Fromentin
Année
2011
Résumé
En 2008, Bertrand Guillot pousse la porte d'un cours d'alphabétisation pour adultes, dans le 20e arrondissement de Paris. Il s'apprête à donner son premier cours. Sa motivation est la même que celle de milliers de bénévoles en France : se rendre utile et abandonner les oeillères du quotidien. Ecrit à la première personne, rythmé par des chapitres courts, B a-ba a tout d'un récit d'aventure. Celle d'un « professeur » débutant, tout d'abord. L'auteur est poussé dans le grand bain sans méthode, ni conseils. Après tout, il sait lire, non ? B + A = ba ? Pas si simple. Le costume de « professeur » taille soudain grand face à des « élèves » qui ont bien souvent vécu mille vies et Guillot prend soudain conscience de l'ampleur de la tâche. Le plus sage serait sans doute d'abandonner sur le champ. Il y pense. Pourtant... Sans vraiment se l'expliquer, il va poursuivre ses cours (il en donne toujours aujourd'hui) et vivre un an avec ses élèves, au rythme des joies et des désillusions. Une année dont il a tiré un livre : B a -ba. Cette force de volonté anime le livre. B a-ba n'est jamais larmoyant ou accusateur. Les cours sont l'occasion de dialogues drôles. Les situations sont vues avec un regard réaliste, jamais simplificateur, qui évoque parfois Entre les murs. Car B a-ba est avant tout le récit d'une aventure humaine. La majorité des élèves travaillent, sans papiers, en France. Au fil des cours, l'auteur découvre leurs destins. Chômage, identité nationale, intégration... c'est l'actualité du pays qui défile avec un éclairage nouveau : celui d'hommes et de femmes qui pensent que tout peut changer s'ils apprennent à lire et à écrire.