Les horaires

Horaires d'été
(à partir du 7 juillet et jusqu'au 1er septembre 2020) :

mardi : 9h - 13h
mercredi : 9h - 13h
vendredi : 15h - 19h
samedi : 9h - 13h

La bibliothèque est fermée le jeudi.

 FERMETURE ESTIVALE
La bibliothèque sera fermée du 4 au 15 août (inclus) et rouvrira ses portes à partir du mardi 18 août. 
Pour prendre en compte la durée de fermeture, tous les prêts effectués avant le 1er août seront prolongés jusqu'au 8 septembre.

Partager "Horaires du drive " sur facebookPartager "Horaires du drive " sur twitterLien permanent

Bibliothèque

Bibliothèque François-Mitterrand

9 rue Jean Jaurès
38610 Gières

04 76 89 37 28

Fermetures annuelles
1er, 8 et 21 mai Du 4 au 15 août 2020 Le mercredi 11 novembre Du 25 décembre au 2 janvier 2020

Accès
Bus 15 (arrêt Place de la République) Bus 14 (arrêt Edelweiss) Tram B et C (arrêt Gare de Gières) Parking en face et derrière la bibliothèque

Plus haut que la mer (Francesca Melandri)

note: 4Plus haut que la mer Marianne - 15 avril 2020

Dans une prison sur une île, deux proches de détenus sont contraints par la tempête de passer une journée et une nuit ensemble. À partir de là, le fil de [...]

Mes vrais enfants (Jo Walton)

note: 5Double vie Marianne - 15 avril 2020

La vie de Patricia, jeune anglaise née dans les années 1920, semble ordinaire : après une enfance marquée par la guerre, elle devient professeure d'anglais et se fiance. Mais un choix [...]

Portrait d'une voix (Marguerite Yourcenar)

note: 5Portrait d'une voix Robert - 11 avril 2020

Bel échange autour des sujets, des thématiques qui jalonnent l'œuvre de Yourcenar. ce portrait démontre la continuité dans la pensée, le long mûrissement des livres et une façon de vivre [...]

Critique

 

Macha ou l'évasion (Jérôme Leroy)

note: 4Un roman qui fait réfléchir...et rêver Fabienne - 16 novembre 2019

Une vieille dame raconte à trois jeunes ses souvenirs du Monde la Fin - autrement dit notre monde monde actuel - avec la montée du racisme, des inégalités, des catastrophes écologiques. Les jeunes qui recueillent son témoignage n'ont pas connu ce monde-là car aujourd'hui ils vivent dans l'ère de la Douceur. Mais du haut de leurs arbres, ils veulent qu'on se souvienne pour ne pas répéter les mêmes erreurs...