Les horaires du drive

Pour la reprise, nous avons prévu
des horaires élargis : 



Ces horaires sont provisoires. 
Nous les réajusterons si nécessaire. 

Partager "Horaires du drive " sur facebookPartager "Horaires du drive " sur twitterLien permanent

Bibliothèque

Bibliothèque François-Mitterrand

  • Horaires habituels

    • Mardi : 15h - 18h
    • Mercredi : 10h - 12h / 15h - 18h
    • Jeudi : 15h - 18h
    • Vendredi : 15h - 18h
    • Samedi : 10h - 12h30 / 15h - 17h

9 rue Jean Jaurès
38610 Gières

04.76.89.37.28

Fermetures annuelles
1er, 8 et 21 mai Du 1er au 15 août 2020 Le mercredi 11 novembre Du 25 décembre au 2 janvier 2020

Fermé. Réouverture Mardi à 15:00

Accès
Bus 15 (arrêt Place de la République) Bus 14 (arrêt Edelweiss) Tram B et C (arrêt Gare de Gières) Parking en face et derrière la bibliothèque

Rien ne s'oppose à la nuit (Delphine de Vigan)

note: 5Sombre et émouvant Marianne - 25 avril 2020

Pour faire le deuil de Lucile, sa mère, Delphine de Vigan se plonge dans l'écriture. Elle nous raconte l'histoire de la famille dans laquelle a grandi Lucile, une famille joyeuse [...]

10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange (Elif Şafak)

note: 4Une héroïne stambouliote Fabienne - 13 mai 2020

Un roman fort sur l'amitié à travers la vie d'une femme prostituée à Istanbul. Ce texte commence par la fin, la mort de l'héroïne, l'audacieuse Tequila Leila, dont l'esprit continue [...]

Plus haut que la mer (Francesca Melandri)

note: 4Plus haut que la mer Marianne - 15 avril 2020

Dans une prison sur une île, deux proches de détenus sont contraints par la tempête de passer une journée et une nuit ensemble. À partir de là, le fil de [...]

Critique

 

Au revoir là-haut n° 2
Couleurs de l'incendie (Pierre Lemaitre)

note: 4Couleurs de l 'incendie Robert - 10 février 2018

Second opus d'une trilogie initiée avec "Au revoir là- haut" , nous voici dans l'entre-deux guerres avec pour personnage principal une femme hors du commun. Spoliée de sa fortune, Madeleine Péricourt ourdit une vengeance minutieusement calculée. Un bonheur ! L'auteur redonne des lettres de noblesse au roman populaire. Je souhaite le même plaisir de lecture que moi aux prochains emprunteurs !